exFAT

exFAT (Extended File Allocation Table) est un système de fichiers propriétaire Microsoft, conçu essentiellement pour les mémoires flash.

Il permet de dépasser la limite de 4 Gio par fichier de FAT32. Comme les autres FAT, il est accessible à tous en lecture et écriture.

support du transaction-safe FAT (TFAT) file system ou système de fichiers à transactions (modifications) sécurisées de la table d’allocation des fichiers (fonctionnalité optionnelle introduite dans WinCE). En résumé, les métadonnées de la TFAT – ou pour traduire FAT (table d’allocation des fichiers) à transactions sécurisées – sont protégés contre les interruptions survenant lors de la modification d’un fichiers en ne sauvegardant les modifications que si celles-ci arrivent à leur terme, particulièrement utile dans le cas de support de stockage amovibles pouvant être retirés à tout moment ; pour cela les modifications des fichiers ou répertoires non terminées sont effectuées dans des clusters séparés alloués dans une des copies de la FAT, et les nouveaux clusters référencés ne remplacent les anciens que lors de la fin de la transaction, pour synchroniser les copies de la FAT ; en cas de problème, les données de la copie de la FAT de travail sont ignorées en y libérant les clusters temporaires des transactions non terminées.
En date de février 2019, Linux ne sait pas réparer ce système de fichiers (cf. man exfatfsck). Donc, à moins d'avoir Windows installé dans la même machine, le format exfat ne convient pas à une partition interne.

Pour que vos clefs USB, cartes mémoire et autres périphériques utilisant le système de fichiers exFat soient montés automatiquement dès leur branchement et pour pouvoir les reformater, il faut installer les paquets exfat. installez les paquets exfat-utils et exfat-fuse.

Lancez Disques ou GParted : éditeur de partitions ou encore, si vous utilisez Kubuntu, KDE Partition Manager.
Procédez de manière habituelle pour formater votre disque au format exFat. Avec Disque, au moment du formatage prenez l'option autre qui vous permettra alors d'utiliser l'exfat.

Pour une carte-mémoire que vous destinez à votre caméscope ou à votre appareil photo, le mieux, et de loin, est de procéder depuis ces appareils.

Formatez en ligne de commande :

sudo mkexfatfs -n MonEXFAT /dev/sdXN

en remplaçant avec certitude X et N par les bonnes valeurs.

ATTENTION !!! Bien vérifier les valeurs X et N juste avant les opérations, sous peine de perdre des données ailleurs !

À la place de MonEXFAT, vous pouvez mettre une autre étiquette, jusqu'à quinze caractères.

Pour vous épargner des tracas ultérieurs, évitez les espaces, les caractères accentués, cédilles et autres signes diacritiques.
  • exfat.txt
  • Dernière modification: Le 22/05/2019, 11:49
  • par L'Africain