Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
gnome-disk-utility [Le 11/06/2018, 13:36]
109.7.55.182 [Créer / Modifier une étiquette] de partition
gnome-disk-utility [Le 17/06/2018, 11:04] (Version actuelle)
christophe c [Créer une clé USB bootable] gras
Ligne 16: Ligne 16:
   * l'​état de santé d'un disque dur (données SMART) ;   * l'​état de santé d'un disque dur (données SMART) ;
   * l'​audit de température d'un disque ;   * l'​audit de température d'un disque ;
 +  * sauvegarde / clonage d'une partition ;
   * etc...   * etc...
 +
 +Gnome-disks est assez comparable à [[gparted|gparted]],​ mais avec plus de fonctionnalités,​ et une compatibilité [[wayland|Wayland]] que gparted n'a pas.
 ===== Installation ===== ===== Installation =====
  
Ligne 42: Ligne 45:
  
 Attention, cela détruit toutes les données et toutes les partitions du disque. En général, on travaille plutôt sur une partition spécifique. Attention, cela détruit toutes les données et toutes les partitions du disque. En général, on travaille plutôt sur une partition spécifique.
 +
 +==== Créer une partition ====
 +Pour créer une nouvelle partition, il vous faut un espace libre sur le disque. ​
 +  - Commencez par récupérer de l'​espace disque, par exemple en réduisant la taille d'une partition (voir le chapitre de l'​aide),​
 +  - dans gnome-disks,​ cliquez sur l'​espace libre (non formaté),
 +  - cliquez sur le signe "​**+**"​ en dessous des partitions,
 +  - une fenêtre "​Créer une partition"​ s'​ouvre. Vous pouvez y définir la taille, et le caractère étendu ou non de la partition. Si vous ne comprenez pas bien, conserver les options par défaut et cliquez sur "​suivant",​
 +  - une 2e fenêtre s'​ouvre ("​formater le volume"​). Vous pouvez y indiquer le nom de la partition ("nom de volume"​ - optionnel), et choisir entre 3 systèmes de fichier : ext4 (linux), NTFS (windows) ou FAT (pour clé USB),
 +  - tapez votre mot de passe.
 +
 +**Les 2 fenêtres pour créer une partition :** \\
 +{{:​disks:​gnome-disks_creer_partition_1.png?​direct&​300|Écran 1 de la création d'une partition dans gnome-disks}} {{:​disks:​gnome-disks_creer_partition_2.png?​direct&​300|Écran 1 de la création d'une partition dans gnome-disks}}
 ==== Formater une partition ==== ==== Formater une partition ====
-Sélectionner ​le disque contenant la partition à formater, dans le panneau gauche. Puis dans le panneau droit, ​cliquer ​sur la partition à formater. Si nécessaire démonter ​la partition en appuyant sur le bouton ​arrêt en dessous. Puis cliquer sur les engrenages en dessous de la partition et sélectionner « formater ».+Si une partition existe déjà mais que vous souhaitez la reformater : 
 +  - Dans gnome-disks,​ sélectionnez ​le disque contenant la partition à formater ​(panneau gauche),  
 +  - dans le panneau droit, ​cliquez ​sur la partition à formater
 +  - la partition ​doit être démontée : si nécessaire,​ démontez-la ​en appuyant sur l’icône "arrêt" ​en dessous
 +  - cliquer sur le menu des partitions (les engrenages en dessous de la partitionet sélectionner « formater ».
  
 <note warning>​Selon votre machine ou votre version de l'​utilitaire,​ il y a un risque de plantage en cas de formatage de la partition en **NTFS**. Au moins sous la 16.04, préférez alors [[gparted|GParted]].</​note>​ <note warning>​Selon votre machine ou votre version de l'​utilitaire,​ il y a un risque de plantage en cas de formatage de la partition en **NTFS**. Au moins sous la 16.04, préférez alors [[gparted|GParted]].</​note>​
Ligne 49: Ligne 68:
 ==== Créer une clé USB bootable ==== ==== Créer une clé USB bootable ====
 Gnome-Disk permet de créer une clé bootable ou un live-UB Ubuntu, comme [[unetbootin|Unetbootin]] ou [[etcher|Etcher]]. Gnome-Disk permet de créer une clé bootable ou un live-UB Ubuntu, comme [[unetbootin|Unetbootin]] ou [[etcher|Etcher]].
- +  - Branchez votre clé USB,  
-Branchez votre clé USB, lancez Gnome-disk-utility,​ sélectionnez votre clé USB dans la partie gauche de l'​écran, ​et cliquez sur le menu des disques (tout en haut à droite) de la fenêtre. +  - lancez Gnome-disk-utility, ​ 
- +  - sélectionnez votre clé USB dans la partie gauche de l'​écran, ​ 
-Dans le menu, choisissez "​restaurer l'​image disque", ​et sélectionnez l'​image disque (fichier en **.iso** - par exemple une install Ubuntu) à graver. +  - cliquez sur le menu des disques (tout en haut à droite) de la fenêtre, 
- +  - dans ce menu, choisissez "**restaurer l'​image disque**", ​ 
-Une fenêtre indique si la clé USB de destination est plus grande que l'​image à graver. Si c'est le cas, vous pouvez cliquer sur "​démarrer la restauration"​ (en fait l'​installation). +  - sélectionnez l'​image disque (fichier en **.iso** - par exemple une install Ubuntu) à graver, 
- +  - une fenêtre indique si la clé USB de destination est plus grande que l'​image à graver
-Il vous est demandé de confirmer l'​installation, ​puis de taper votre mot de passe système. Une barre de progression s'​affiche.+  - si c'est le cas, vous pouvez cliquer sur "**démarrer la restauration**" (en fait l'​installation), 
 +  - il vous est demandé de confirmer l'​installation, ​ 
 +  - tapez votre mot de passe système. ​ 
 +Une barre de progression s'​affiche.
  
 A la fin de l'​installation,​ vous pouvez déconnecter votre clé USB et vous lancer dans l'​installation d'​Ubuntu,​ ou l'​utiliser en live-USB. A la fin de l'​installation,​ vous pouvez déconnecter votre clé USB et vous lancer dans l'​installation d'​Ubuntu,​ ou l'​utiliser en live-USB.
Ligne 150: Ligne 172:
  
 Usage : Usage :
-  ​Choisir le disque dur à gauche +  ​Choisir le disque dur à gauche 
-  ​Cliquer sur le bouton avec la roue crantée en haut à droite (bouton //Autres actions//), puis //​Paramètres du disque// +  ​Cliquer sur le bouton avec la roue crantée en haut à droite (bouton //Autres actions//), puis //​Paramètres du disque// 
-  ​Dans l'​onglet //Mise en veille//, activer la fonctionnalité,​ et choisir le réglage. 6 minutes est une valeur suffisamment longue pour éviter des arrêts/​redémarrages incessants (qui endommage le disque sur le durée) et suffisamment court pour s'​activer sur de longue période sans utilisation,​ ce qui est particulièrement utile sur un disque secondaire. +  ​Dans l'​onglet //Mise en veille//, activer la fonctionnalité,​ et choisir le réglage. 6 minutes est une valeur suffisamment longue pour éviter des arrêts/​redémarrages incessants (qui endommage le disque sur le durée) et suffisamment court pour s'​activer sur de longue période sans utilisation,​ ce qui est particulièrement utile sur un disque secondaire. 
-  ​Fermer la fenêtre des réglages.+  ​Fermer la fenêtre des réglages.
  
 Test : Test :
-  ​Choisir le disque dur à gauche +  ​Choisir le disque dur à gauche 
-  ​Cliquer sur le bouton avec la roue crantée en haut à droite (bouton //Autres actions//), puis //Mettre en veille maintenant//​ +  ​Cliquer sur le bouton avec la roue crantée en haut à droite (bouton //Autres actions//), puis //Mettre en veille maintenant//​ 
-Le disque va s'​arrêter de tourner, et l'​icône ZZz va s'​afficher à côté du disque dans le panneau de gauche +Le disque va s'​arrêter de tourner, et l'​icône ZZz va s'​afficher à côté du disque dans le panneau de gauche. Observez ​combien de temps le disque reste en veille :
-  * Observer ​combien de temps le disque reste en veille :+
     * __s'il se relance très rapidement__,​ quelque chose l'a sollicité, et la fonctionnalité sera probablement inutile pour vous.     * __s'il se relance très rapidement__,​ quelque chose l'a sollicité, et la fonctionnalité sera probablement inutile pour vous.
     * __s'il se relance au bout de quelques minutes__ et que vous êtes sûr qu'il n'y a aucun programme qui l'a sollicité, alors c'est l'​interrogation du SMART qui l'a sollicité (visible dans le journal système syslog). Vous pourrez utiliser la fonctionnalité si vous êtes prêts à vous passer de SMART (bouton //Autres actions// puis //Données SMART et auto-tests//,​ désactiver la fonctionnalité à droite.)     * __s'il se relance au bout de quelques minutes__ et que vous êtes sûr qu'il n'y a aucun programme qui l'a sollicité, alors c'est l'​interrogation du SMART qui l'a sollicité (visible dans le journal système syslog). Vous pourrez utiliser la fonctionnalité si vous êtes prêts à vous passer de SMART (bouton //Autres actions// puis //Données SMART et auto-tests//,​ désactiver la fonctionnalité à droite.)
Ligne 169: Ligne 190:
 </​note>​ </​note>​
    
-==== Copier/coller ​une partition. ==== +==== Copier / restaurer / cloner ​une partition. ==== 
-Certainement ​à faire en ligne de commandes ​( **dd** ?)+On peut sauvegarder une partition. Soit pour une future restauration (en cas de problème), soit pour un clonage sur de nombreux disques. 
 + 
 +**__Pour sauvegarder une partition__** :  
 +  - cliquez dans gnome-disks sur la partition ​à sauvegarder,​  
 +  - allez sur le menu des partitions (les engrenages),​  
 +  - puis cliquez sur "​**Créer une image de la partition**",​ 
 +  - saisissez l'​emplacement de sauvegarde (qui doit avoir une place libre permettant d'​accueillir l'​image),​ 
 +  - tapez votre mot de passe.  
 +La sauvegarde est assez rapide. La partition à sauver peut-être montée ou démontée, c'est indifférent. 
 + 
 +Attention, l'​image créée (fichier avec une extension .img) fera la taille de la partition d'​origine. Si celle-ci fait 15 Go et ne contient que 10 Go utilisés, le fichier .img fera 15 Go, pas 10. Il est donc conseillé pour les partitions contenant beaucoup d'​espace libre de commencer par réduire la partition au minimum, de lancer la sauvegarde, puis de rendre à la partition sa taille d'​origine,​ cela afin de minimiser la taille de la sauvegarde .img. Pour redimensionner une partition, voir le chapitre ad-hoc de l'​aide. 
 + 
 +**__Pour restaurer une partition__** :  
 +  - cliquez dans gnome-disks sur la partition cible (qui sera écrasée par la restauration).  
 +  - La partition cible doit exister (donc être formatée), et faire au moins la taille de la sauvegarde .img. Si vous souhaitez faire du clonage, les disques d'​accueil devront donc avoir au moins une partition de la bonne taille. 
 +  - Une fois que vous avez cliqué sur la partition cible, aller dans le menu des partitions (les engrenages),​  
 +  - puis cliquez sur "​**restaurer l'​image de partition**",​  
 +  - choisissez l'​image (.img) à restaurer,  
 +  - taper votre mot de passe.  
 + 
 +**__ATTENTION__** : 
 +  * la partition que vous avez écrasé via la restauration perd toutes ses données. 
 +  * Pour le clonage ​en masse de disques, il vous faudra sans doute travailler avec un live-USB contenant gnome-disks et pouvant accéder au fichier image (.img) à restaurer. 
 +  ​Le [[grub-pc|grub]] (gestionnaire de démarrage) __n'​est pas__ dans les partitions sauvegardées. Si votre partition réinstallée écrase sa propre version antérieure (suite à une corruption, par exemple), le grub devrait toujours fonctionner,​ puisqu'​il pointe sur une partition (à peu près) identique. Dans le cas inverse il faut remettre à jour le grub (**sudo grub-update**) voir le réinstaller (en particulier pour le clonage) via un **sudo grub-install /dev/sda** ("​**a**"​ est l'​identifiant du disque, à changer si besoin) lancé depuis un [[live_usb|live-USB]].
  
-L'​application graphique [[https://​doc.ubuntu-fr.org/​gparted|GPARTED]] sait aussi le faire. C'est certainement moins risqué qu'une ligne de commande. 
-Cependant, à la fin de la copie, il est nécessaire de changer les UUID, etiquette et nom de la partition copiée si celle-ci reste connectée à l'​ordinateur sinon plantage certain de pas mal de version de ubuntu débuggage avec la commande '​**journalctl -xb**. ​ 
  
 ===== Désinstallation ===== ===== Désinstallation =====
  • gnome-disk-utility.1528716995.txt.gz
  • Dernière modification: Le 11/06/2018, 13:36
  • par 109.7.55.182