Mkusb interface graphique pour dd

Mkusb est une interface graphique pour dd. Il permet de créer rapidement et simplement des supports d'installation d'Ubuntu. La création de médias de démarrage n'est pas limité à l'USB, mais s'étend aux disques internes, aux disques eSATA, etc.

Deux choix sont possibles:

Dupliquer le fichier de boot: C'est une action rapide.

OU

Créer une clé persistante: C'est une action plus longue permettant à l'utilisateur de disposer d'une partition NTFS pour y stocker des données personnelles et de conserver les logiciels qui seront ulttérieurement ajoutés.

Pour installer ce logiciel :

Lancez l'application comme indiqué ici ou via le terminal (toutes versions ou variantes d'Ubuntu) avec la commande suivante :

mkusb

Pour créer une clé de démarrage, dans la fenêtre qui s'ouvre :

  • Séléctionnez Select source -iso, img… pour choisir l'image ISO à installer sur la clé,
  • Puis choisissez Install =⇒ find target drive… pour sélectionner le disque cible qui servira de clé de démarrage.
L'image iso va écraser tout le début de la clef usb (ou le disque), table de partition comprise. Tout ce qui était sur la clef (ou le disque) sera perdu ! Et l'espace non occupé par l'image iso sera inutilisable.

Pour que cela fonctionne, l'image iso doit être de type "hybride" : C'est à dire qu'elle doit commencer par un MBR avec le code amorce et une table de partition de type MSDOS pour un démarrage en mode bios classique (legacy). Suivit d'une table de partition GPT pour un démarrage en mode UEFI. Les image iso ubuntu-x64 officielles sont normalement en mode hybride.
Pour savoir si l'image iso est hybride utilisez la commande :

file -krb fichierImageIso

Par exemple :

file -krb /media/data/iso/kubuntu-16.04.1-desktop-amd64.iso 
x86 boot sector
- # ISO 9660 CD-ROM filesystem data 'Kubuntu 16.04.1 LTS amd64' (bootable); partition 2: ID=0xef, starthead 254, startsector 2982352, 4736 sectors Apple Driver Map, blocksize 2048, blockcount 37008, devtype 0, devid 0, descriptors 0, contains[@0x800]: # ISO 9660 CD-ROM filesystem data
- Apple Partition Map, map block count 2, start block 1, block count 2, name Apple, type Apple_partition_map, contains[@0x1000]: # ISO 9660 CD-ROM filesystem data
- Apple Partition Map, map block count 2, start block 745588, block count 1184, name EFI, type Apple_HFS, contains[@0x1800]: # ISO 9660 CD-ROM filesystem data

La première ligne "x86 boot sector" représente un MBR bootable en mode bios legacy

L'avant dernière ligne représente un partitionnement compatible GPT pour le boot UEFI

Lancez l'application comme indiqué ici ou via le terminal (toutes versions ou variantes d'Ubuntu) avec la commande suivante à partir de la version 18.04 :

mkusb-dus

Il faudra fournir son mot de passe. Une grille signalant que le support sortie sera entièrement détruit est à valider.

La première grille permet un premier choix d'actions. Il faut choisir la première ligne de la liste.

La seconde grille permet d'affiner le choix. Il faut choisir la troisième ligne de la liste

Une troisième grille va permettre d'indiquer où se trouve le fichier ISO à installer.

Une quatrième grille va permettre de choisir les caractéristiques de formatage du support de réception. Le plus simple est de se positionner sur Use defaults et de valider.

Une grille supplémentaire permet de choisir la quantité d'espace de persistance à allouer (prépositionné sur 50%).

La clé USB aura alors les caractéristiques suivantes:

  • Table de partitionnement GPT.
  • MBR bien constitué permettant de booter avec un ordinateur LEGACY 64 bits.
  • Première partition: Taille 1 Mo. Numérotée 2 et contient l'amorçage du bios (partition bios-grub)
  • Seconde partition: Taille 244 Mo. Numérotée 3 en FAT32 et contient les fichiers de boot EFI (bootx64.efi et bootia32.efi) ainsi que les fichiers de boot du grub dont le fichier de paramétrage contenant bien l'option persistent écrite correctement
  • Troisième partition: Taille: Celle de l'ISO installé. Numérotée 4 au format ISO9660.
  • Quatrième partition: Taille: Pourcentage de l'espace restant disponible ( Par défaut 50%) formatée en EXT4 et contenant la structure CASPER sous forme de partition et pas de fichier.
  • Cinquième partition: Taille : Le reste de l'espace disponible. Numérotée 1 et formatée en NTFS (pour un usage autre).

Pour supprimer cette application, il suffit de supprimer son paquet. Selon la méthode choisie, la configuration globale de l'application est conservée ou supprimée. Les journaux du système, et les fichiers de préférence des utilisateurs dans leurs dossiers personnels sont toujours conservés.


Contributeurs : L'Africain


  • mkusb.txt
  • Dernière modification: Le 12/11/2019, 12:07
  • par geole