Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
Dernière révision Les deux révisions suivantes
tutoriel:console_ligne_de_commande [Le 07/01/2019, 13:30]
41.82.212.194 [ls]
tutoriel:console_ligne_de_commande [Le 19/05/2020, 10:56]
bcag2 note sur \, §ls --all vs --almost-all
Ligne 20: Ligne 20:
   * Pour un complément d'​information,​ lisez le **man** de chaque commande.   * Pour un complément d'​information,​ lisez le **man** de chaque commande.
  
-<note tip>​**auto-complétion** : après avoir tapé 2 ou 3 caractères,​ il est possible d'​appuyer sur la touche //tab// qui permet d'​ajouter la suite de la commande, du nom du répertoire ou du fichier. Cela évite les erreurs de frappe et est très appréciable pour éviter de saisir le nom de fichier parfois long et complexe comme le nom de certain paquet. Peut être utilisé plusieurs fois si plusieurs noms ont une partie commune. Attention, c'est sensible à la casse ! </​note>​+<note tip>​**auto-complétion** : après avoir tapé 2 ou 3 caractères,​ il est possible d'​appuyer sur la touche //tab// qui permet d'​ajouter la suite de la commande, du nom du répertoire ou du fichier. Cela évite les erreurs de frappe et est très appréciable pour éviter de saisir le nom de fichier parfois long et complexe comme le nom de certains paquets. Peut être utilisé plusieurs fois si plusieurs noms ont une partie commune. Attention, c'est sensible à la casse !\\ 
 +**retour à la ligne** pour clarifier une ligne de commande un peu longue, il peut-être utile d'​utiliser le ** \** puis retour charriot pour continuer à saisir la ligne de commande sur plusieurs ligne d'​affichage. 
 +</​note>​
  
  
Ligne 68: Ligne 70:
  les détails  les détails
 </​code>​ </​code>​
-/ + 
-<​note>​Les options d'une commande sont sensibles à la casse. Ainsi, ls -a, qui affiche les "​dossiers"​ . et .., n'est pas identique à ls -A, qui lui n'​affiche pas . et .. (c'est à dire, "​dossier actuel"​ et "​dossier parent"​).</​note>​/*je ne suis pas d'​accord,​ j'ai vue que les deux avaient la meme signification*/​+<​note>​Les options d'une commande sont sensibles à la casse. Ainsi, ls -a (ou --all), qui affiche les "​dossiers"​ . et .., n'est pas tout à fait identique à ls -A (--almost-all), qui elle n'​affiche pas . et .. (c'est à dire, "​dossier actuel"​ et "​dossier parent"​).</​note>​ 
 ==== cd ==== ==== cd ====
- La commande **cd** vous permet de changer de répertoire (cd = change directory). Quand vous ouvrez un //​terminal//​ en mode utilisateur vous êtes dans votre répertoire local (/​home/​utilisateur).\\ 
-Dans un système linux la référence au fichier s'​appelle un chemin. Dans un chemin le nom des répertoires et des fichiers sont séparés par un "/"​. 
-Il existe deux types de chemin : absolu et relatif.\\ 
  
-Le chemin absolu se base sur la racine ​de l'​arborescence et commence par "/" : ex : /home/​utilisateur/​<​dossier>​/<​fichier>​.+ La commande **cd** vous permet ​de changer de répertoire (cd = change directory). Quand vous ouvrez un //terminal// en mode utilisateur ​vous êtes dans votre répertoire personnel (/home/utilisateur). 
 + 
 +Pour changer de répertoire on utilise donc la commande ''​cd''​ suivi du [[:​chemins|chemin]] auquel on veut accéder :
  
   cd /​home/​utilisateur/​dossier ​     ### vous déplacera à votre répertoire (/​home/​utilisateur/​dossier)   cd /​home/​utilisateur/​dossier ​     ### vous déplacera à votre répertoire (/​home/​utilisateur/​dossier)
  
-Le symbole "​~"​ peut remplacer le chemin absolu vers votre répertoire personnel soit "/​home/​utilisateur/"​.  +Contrairement à la version Windows la commande ​''​cd'' ​utilisée seule ramène au répertoire par défaut de l'​utilisateur (ou du root).
-<​code>​ +
-cd ~/​Desktop ​     ### vous déplace vers votre répertoire de //​bureau// ​ (/​home/​utilisateur/​Desktop) +
-</​code>​ +
-<​code>​ +
-cd ./Bureau ### vous déplace vers votre répertoire de //​bureau// ​ (/​home/​utilisateur/​Bureau) +
-</​code>​ +
-Le chemin relatif dépend du répertoire courant où se trouve l'​utilisateur  +
-Pour se déplacer dans un dossier de l'​emplacement courant (par défaut home/​utilisateur) vous employez **cd** suivi du nom du dossier : cd <​dossier>​. Si vous doutez du nom du dossier, tapez le début de son nom puis appuyez sur la touche Tabulation (attention à la casse). Exemple pour se rendre dans le bureau (Desktop) : +
-  cd Desktop +
-Si vous êtes déjà dans le répertoire ~/Desktop$ pour aller dans un des dossiers qu'il contient : +
-  ~/Desktop$ cd <​dossier>​ +
- +
-Contrairement à la version Windows la commande ​**cd** utilisée seule ramène au répertoire par défaut de l'​utilisateur (ou du root).+
  
   cd   cd
  
-Pour afficher le répertoire courant, il faut utiliser ​**pwd** (voir plus bas).+Pour afficher le répertoire courant, il faut utiliser ​''​pwd'' ​(voir plus bas)
 + 
 +Pour "​remonter"​ d'un répertoire (aller à son parent) on utilise la commande ''​cd ..''​ (voir [[:​chemins#​liens|ici]]) - n'​oubliez pas l'​espace,​ surtout si vous venez de Windows : 
 +  cd ..
  
-Pour "​remonter"​ d'​un ​répertoire ​(aller à son parent) on utilise la commande "cd .." (n'​oubliez pas l'​espace,​ surtout si vous venez de Windows) +<note tip>La touche //Tab// permet de compléter le nom du répertoire ​que vous êtes en train de taper.</​note>​
-  cd ..     ### vous remontera d'un dossier+
 ==== id ==== ==== id ====
 La commande **id** affiche les informations utilisateur et de groupe pour un utilisateur spécifié, ou si aucun utilisateur n'est spécifié, elle affiche les informations sur l'​utilisateur courant La commande **id** affiche les informations utilisateur et de groupe pour un utilisateur spécifié, ou si aucun utilisateur n'est spécifié, elle affiche les informations sur l'​utilisateur courant
Ligne 114: Ligne 105:
 man mkdir         ### pour avoir les options de mkdir man mkdir         ### pour avoir les options de mkdir
 </​code>​ </​code>​
 +
 ==== pwd ==== ==== pwd ====
- La commande **pwd** vous permet de savoir dans quel répertoire de l'​arborescence vous êtes localisé. (pwd = present working directory) Exemple ​:+ La commande **pwd** vous permet de savoir dans quel répertoire de l'​arborescence vous êtes localisé. (pwd = present working directory) Exemple
 <​code>​ <​code>​
 pwd               ### suivant nos exemples ci-dessus nous sommes dans ~/Desktop ou /​home/​utilisateur/​Desktop pwd               ### suivant nos exemples ci-dessus nous sommes dans ~/Desktop ou /​home/​utilisateur/​Desktop
Ligne 302: Ligne 294:
 sudo apt remove soft                 ### désinstalle le paquet "​soft"​. sudo apt remove soft                 ### désinstalle le paquet "​soft"​.
  
-sudo apt autoremove soft             ### désinstalle "​proprement"​ le paquet "​soft"​ ainsi que ses dépendances+sudo apt autoremove soft             ### désinstalle "​proprement"​ le paquet "​soft"​ ainsi que ses dépendances.
  
-apt search supersoft ​                ### recherche le texte "​supersoft"​ dans les descriptions des paquets+apt search supersoft ​                ### recherche le texte "​supersoft"​ dans les descriptions des paquets.
  
 man apt                              ### pour avoir les options de "​apt"​. man apt                              ### pour avoir les options de "​apt"​.
  • tutoriel/console_ligne_de_commande.txt
  • Dernière modification: Le 19/05/2020, 11:24
  • par bcag2